The turning point / John Mayall

Cet album enregistré en public au Filmore East de New-York en juillet 1969 est le premier disque sorti après le départ du guitariste Mick Taylor parti rejoindre les pierres qui roulent.

Mayall donne une nouvelle impulsion folk à son blues auparavant très électrifié en assurant les percussions… à la bouche avec le saxophoniste et flûtiste Johnny Almond. Une performance de haute volée que viennent étayer la guitare acoustique de Jon Mark et la basse de Steve Thompson.

Unique album du bluesman anglais, guitariste et harmoniciste, a être certifié disque d’or aux Etats-Unis et cela s’avère, à l’écoute, amplement mérité.

Polydor, 1969.

À retrouver (entre autres) en vinyle à la bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné-e dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue