Megan Rapinoe Icône / Luca Caioli et Cyril Collot

Nous avons découvert, lors de la Coupe du monde féminine organisée en France en 2019, une femme footballeuse, vice-capitaine de l’équipe américaine qui allait enlever le titre, qui se singularisait par son énorme talent balle au pied mais aussi par son boycott de l’hymne américain, son « fuck you » adressé au gouvernement de Donald…

Megan Rapinoe icône est la biographie d’une sportive dont la carrière professionnelle est auréolée de nombreux trophées ( Championne olympique en 2012 et deux fois championne du monde en 2015 et 2019 avec l’équipe américaine pour laquelle elle compte 168 sélections et 52 buts, Ballon d’or 2019, Meilleure joueuse FIFA 2019 …) mais aussi, de prises de position et coups d’éclat témoignant d’un engagement sans failles, individuellement et collectivement.

Au delà du parcours sportif de « Pinoe », commencé sur les terrains californiens de Redding puis sur ceux de Chicago, Philadelphie, Sydney, Lyon et Seattle entre autres, l’ouvrage des deux journalistes nous dévoile la personnalité entière d’une femme qui lutte pour faire entendre ses droits et ses convictions depuis ses premières années.

Sur et en dehors du terrain, Megan Rapinoe est une militante active des droits des femmes ( pour ce qui concerne le football et le sport plus largement, elle engage, avec la sélection américaine, un contentieux retentissant face à la Fédération Américaine de Football en raison des différences de traitements des rémunérations entre les deux genres…), une porte-voix de la communauté LGBT depuis son coming-out en 2012 mais aussi un soutien actif pour dénoncer le racisme et les discriminations. Elle a été la première sportive blanche à rejoindre le mouvement de boycott (posé le genou à terre) de l’hymne américain , initié par le joueur de football américain Colin Kaepernick, en 2016, pour protester contre les violences policières à l’encontre des Noirs.

Reverra-t-on un jour la footballeuse rayonnante à la chevelure colorée, posant les bras écartés après un but, alors qu’elle n’a plus joué depuis de nombreux mois ? Une absence des terrains qui lui a permis de s’engager dans l’élection américaine pour dégommer le bilan de Donald Trump, louer le mouvement Black Lives Matter et dénoncer l’absence de politique sanitaire aux États-Unis pour enrayer le Covid19.

C’mon Megan !

Marabout, 2020

Vous retrouverez aussi, d’ici le mois de décembre, le livre Once Life de Megan Rapinoe à la Bibliothèque des Champs Libres.

Un livre à retrouver à la Bibliothèque des Champs Libres

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la métropole ?
Consultez son catalogue

.