Le discours / Fabrice Caro

Il y a, dans la vie, des gens à qui tout réussit. Des gens qui ne tâchent pas leurs vêtements et sont capables d’improviser, avec une aisance naturelle, des discours pertinents qui provoqueront à coup sûr éclats de rire et murmures d’approbation. Et puis il y a les autres.

D’un porte-torchons de cuisine à la forme douteuse aux incidents de soirée provoqués par les griffes de Wolverine, c’est un monologue intérieur ubuesque et divinement jouissif qui se déroule sous nos yeux.

Et ça fonctionne tellement bien ! On retrouve avec plaisir l’humour absurde de Fabrice Caro qui dresse le portrait d’un loser émouvant paumé dans une société de conventions et de clichés.

Une façon drôle et cynique de bousculer les codes en sublimant les travers, les complexes et les obsessions que nous nous efforçons de cacher.

Blandine (Acigné)

Qui n’a pas quelque chose à raconter sur les éternels repas du dimanche ? Les éternels plats, les éternelles discussions, les heures qui n’en finissent pas, les disputes, les joies, la famille… On les a souvent fuit ces repas dominicaux… Fabrice Caro nous invite à ce repas de famille avec humour et émotion. Cela nous rappelle certainement des souvenirs et sa façon caustique de raconter nous ravit ! Vous en reprendrez bien ?

Bernadette (Nouvoitou)

Gallimard, 2018

À retrouver (entre autres) à la Médiathèque d’Acigné et celle de Nouvoitou

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue