Carbone et Silicium / Mathieu Bablet

Une dystopie de haute volée sur les thèmes du transhumanisme et de l’altérité dans la lignée de Philippe K. Dick et de Blade Runner.

An1, Silicone Valley, les labos de la Tomorrow fondation conçoivent avec Carbone et Silicium, une nouvelle génération d’androïdes dotés d’une conscience artificielle.
Au départ prévu pour une durée de vie de 15 ans, ils vont survivre bien au-delà de leur obsolescence programmée. Au final, nous suivons pendant 270 années, la quête de ces deux robots mâle et femelle aux 4 coins de la planète.
À travers leur destinée, Mathieu Bablet soulève des questionnements majeurs de l’évolution de l’espèce humaine sans apporter de solutions toutes faites, ni de jugements.

Mais sur cette toile de fond c’est surtout une histoire d’amour qui se dessine avec ces Roméo et Juliette de métal qui se perdent et se retrouvent sans cesse.
Dans ce récit plein d’émotions, on est subjugué par les perspectives graphiques  et les ambiances colorées lumineuses.

Quatre ans après la parution de Shangri La,  une nouvelle claque signée Mathieu Bablet.

Ankama, 2020

À retrouver dans les biblis de Rennes.

Vous êtes abonné·e dans une autre bibliothèque de la métropole ?
Consultez son catalogue