L’Enfant Céleste / Maud Simonnot

Une ode enchanteresse à ces passions d’enfance qui nous façonnent.

C’est l’histoire de Mary et de son fils Célian, qui a du mal à se concentrer à l’école. Sa mère s’interroge: est-il surdoué ? S’ennuie-t-il à l’école ? En dehors du cadre scolaire, il est fasciné par la nature: « Il peut passer des après-midis entières à explorer un champ de fougères ou à observer sur le rivage le balancement des hirondelles. » Sensible, rêveur et passionné, Célian est un enfant à part; pour la maîtresse d’école, il est fainéant, et son passage au collège est menacé.

Suite à une rupture amoureuse, Mary décide de déscolariser Célian et l’emmène pendant quelques mois sur l’île de Vern, où a séjourné un célèbre astronome du XVIe siècle, Tycho Brahé, qui les passionne tous les deux. Dans cet endroit isolé, ils profitent de cet instant privilégié pour panser leurs blessures, vivre au rythme de leurs envies et du monde nouveau qui s’offre à eux.

Les descriptions de la nature merveilleuse et les observations de Mary et Célian sur le cosmos nous transportent dans un cadre idyllique et nous permettent le temps d’une lecture douce d’oublier ces longs mois de confinement, peut-être une déception amoureuse comme Mary, ou simplement de profiter d’une évasion temporaire aux journées mornes d’une fin d’automne.

2020, éditions de l’Observatoire

À retrouver dans les biblis de Rennes.

Vous êtes abonné·e dans une autre bibliothèque de la métropole ?
Consultez son catalogue