Touiller le miso / Florent Chavouet

Il n’est peut être plus nécessaire de débourser 900 balles de frais d’avion pour aller visiter le Japon, surtout dans le contexte actuel, quand vous pouvez emprunter les carnets de croquis de Florent Chavouet.

Évidemment rien ne remplace la philosophie du voyage mais à l’heure du tourisme de masse, il est grand temps de revoir à la baisse ses envies d’aller répandre sa crème solaire dans tous les lacs et océans du monde. Mais ceci est toujours plus facile à écrire quand on a pas mal voyagé.

Après Tokyo Sanpo et Manabé Shima, Florent Chavouet nous entraîne une nouvelle fois au détour des bouis-bouis japonais à la rencontre des habitants et des coutumes. Il raconte avec réalisme, poésie, photogénie, humour et souci du détail et de la perspective le quotidien des japonais en incarnant leurs objets, leurs animaux, leurs décors et leurs activités.

Ses dessins aux crayons de couleurs, à l’encre et aux feutres, accompagnés d’amusants haïkus, sont totalement immersifs et demeurent autant d’invitations au voyage dans la culture et les paysages nippons.

Éditions Picquier, 2020.

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné-e dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue