Vie étrange / Dominique A

Le titre ne pouvait pas résonner plus juste. Quelle vie étrange que cette période que nous connaissons là.

Comme d’autres, Dominique Ané pensait lever le pied en 2020 suite à une année 2019 très productive. Comme d’autres, contraint de rester chez lui, il a décidé de mettre en musique la mélancolie et l’isolement durant le premier confinement. Marqué par la disparition de Christophe et celle de Philippe Pascal, auquel il a consacré un court récit Fleurs plantées par Philippe et reprit un de ses titres, L’éclaircie, auquel il redonne sens et modernité. Pourtant l’écoute n’est pas plombante car le chanteur, avec sa voix lente et feutrée, laisse filtrer sa luminosité à travers ses compositions minimalistes (guitare, synthés, boîte à rythme).

Comme toujours avec Dominique A, un disque qui révèle une belle sensibilité.

Cinq7 / Wagram Music, 2020

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue