Les impatientes / Djaïli Amadou Amal

Un système traditionnel et religieux dans lequel la femme n’a droit qu’à la soumission. Elle ne le maîtrise pas mais elle le reproduit en tant que mère.

Trois femmes à cran, vivant dans un même quartier aisé de Marona, à l’extrême nord du Cameroun. Ramla est fiancée à un garçon qu’elle aime et qui est prêt à la laisser suivre ses études. Son père décide de la « donner » à un riche négociant de cinquante ans, déjà marié. Hindou, la sœur, tout juste adolescente est contrainte d’épouser son cousin débauché, alcoolique, drogué et violent. Quant à Safira, elle est la première épouse du commerçant et ne supporte pas l’idée de partager son mari avec Ramla : elle rivalise de procédés honteux pour que Ramla soit répudiée.

Mères, sœurs, amies ou ennemies, toutes encouragent le trio explosif – désespéré du monde, des hommes qui le gouvernent – à accepter leur sort, à être « patientes » (munyal, en peul), à supporter leurs humiliations sans se plaindre.

Selon l’auteure engagée, le mariage précoce demeure la plus pernicieuse des violences, celle qui privant les jeunes filles d’éducation, engendre les autres violences car elle crée de la dépendance.

Lauréat du prix Orange en Afrique, ce roman courageux, non autobiographique mais inspiré de faits réels, a reçu le Goncourt des lycéens.

Editions Emmanuelle Colas, 2020

A retrouver (entre autres) à la bibliothèque des Champs Libres

Vous êtes abonné-e dans une autre bibliothèque de la Métropole ?
Consultez son catalogue

Vous pouvez retrouver l’entretien avec Denise Epoté de TV5Monde