Comment tout a commencé / Pete Fromm

Trigger Warnings : bipolarité, famille toxiqueComment tout a commencé est le troisième roman de Pete Fromm, publié aux éditions Gallmeister. C’est un récit d’un réalisme bouleversant, saisi à la force des mots, sans le moindre pathos mais au moyen d’une grâce et d’une sincérité inouïes.

Le récit, épatant, serre le cœur et témoigne de la torpeur et la souffrance d’une famille face à la maladie psychique de l’une de ses membres. L’auteur esquisse avec une grande retenue une histoire d’amour fraternelle, à la fois vitale et pernicieuse, canalisée autour de la pratique sportive du base-ball qui sert de toile de fond au récit et dont un lexique est proposé à l’issue de l’ouvrage. Le style d’écriture est, derrière son apparente limpidité, très étudié afin de rendre compte avec force et intimité des symptômes d’une maladie extrêmement complexe, dont les épisodes, alternant entre délires violents et quiétude apathique, rendent la lecture épidermique. L’histoire est palpitante, le·a lecteur·rice, ébranlé·e, s’éprend et maudit à la fois chacun·e des personnages, leur toxicité mutuelle nous empoigne mais l’on s’accroche malgré tout, aimanté·e, jusqu’aux derniers mots, l’ultime home run.

L’intérieur du réservoir était plus noir que d’habitude, uniquement percé par les constellations pâles des trous faits par les balles. Me tenant à la porte, je me demandai tout à coup si le monde d’Abilene ressemblait à ça : sa tête remplie de ses étoiles rien qu’à elle, d’abord captivantes, mais finalement terrifiantes quand elle se rendait compte que toutes les autres sources de lumière s’étaient éteintes.


2013 – Gallmeister

À retrouver (entre autres) sur le pôle 4 de la Bibliothèque des Champs Libres

Vous êtes abonné-e dans une autre bibliothèque de la Métropole ?
Consultez son catalogue

Céline.