Rappels / Louis Lachenal

Voici un très beau livre sur la passion d’un homme, naguère déchu de ses prouesses d’alpiniste « hors norme », dans lequel on peut vraiment humer l’atmosphère des très hauts sommets… Prêt.e pour les grands vertiges de l’ascension ?

Rappel : le 3 juin 1950, Maurice Herzog et Louis Lachenal sont les premiers alpinistes à s’assoir sur le sommet d’un « 8000 mètres », en l’occurrence sa majesté l’Annapurna. Au delà de l’exploit humain, qui connut un engouement populaire dans cette France d’après-guerre, une polémique injuste va voir le jour une fois les deux hommes redescendus dans la civilisation. Maurice Herzog, de part son prestige et surtout l’estime dont il jouit auprès des milieux officiels, s’adjuge les lauriers de l’expédition et s’empresse de publier « son » récit de l’expédition. Annapurna, premier 8000 connut un grand succès en son temps.

La polémique s’installe lorsqu’il interdit à Louis Lachenal de publier aussi ses carnets de l’expédition. Lachenal ne verra ainsi jamais son ouvrage édité : mort quelques années plus tard à 35 ans, il n’en avait alors commencé qu’une ébauche de composition autour de notes, textes et croquis. Ce carnet sera publié en 1956 à titre posthume et sera surtout corrigé et coupé par Maurice Herzog lui-même qui pousse l’ingratitude jusqu’à dépeindre Louis Lachenal comme un fou, un aliéné fantasque des cimes enneigées….

Les « authentiques » Carnets du vertige de Louis Lachenal connaîtront une première sortie en 1996 mais le livre sera retiré immédiatement des librairies suite à un procès intenté par… la famille Herzog.

Qu’est ce qui s’est vraiment joué, à 8000 mètres d’altitude, entre un alpiniste « besogneux » à l’égo démesuré et un jeune grimpeur d’Annecy surdoué qui sera amputé des deux pieds dans cette ascension ?

Rappels est donc le récit de l’expédition de Louis Lachenal et de lui seul : un récit d’aventure qui reprend ses Carnets du vertige auxquels s’ajoutent une centaine de photos et de croquis dessinés par l’alpiniste.

Un livre vertigineux !

Paulsen (Paris) et Guérin (Chamonix), 2020

Un livre à retrouver à la Bibliothèque des Champs Libres

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la métropole ?
Consultez son catalogue