Ciel d’orage / Pierre-Henri Allain – Jean Rolland (photos)

« Outre la musique et la mécanique, un autre domaine accaparait considérablement mon éclectique cousin : la photographie. Un goût étroitement lié à son amour des musiques amplifiées et qui le poussait à traquer ses idoles pour fixer sur pellicule les traces de leurs prestations. » (extrait)

Journaliste pendant plus de 30 ans à Libération, Pierre-Henri Allain a enquêté auprès des proches de son cousin Jean Rolland pour nous livrer un récit émouvant et intimiste qui évoque le souvenir de son héros de jeunesse, décédé accidentellement à 33 ans en 1981.

C’est le portrait d’un rebelle généreux, grand amateur de Rock’n Roll (qu’il écoutait dans sa Chevrolet toutes vitres ouvertes), qui a transmis au jeune Pierre-Henri sa passion pour la musique. En grand fan, Jean assistait à de nombreux concerts de musiciens devenus aujourd’hui des légendes du rock (The Who, The Doors, Jimi Hendrix au festival de l’île de Wight en 1970, The Rolling Stones, …), qu’il aimait aussi photographier. Quelques-uns de ses clichés développés par Richard Dumas, qui signe par ailleurs une très belle postface, illustrent l’ouvrage.

Cet hommage, est aussi le prétexte pour évoquer la vie quotidienne d’un bourg proche de la forêt de Brocéliande, dans les années 70 : « (le souvenir) d’une enfance heureuse, à la campagne, en liberté, avant le remembrement, dans une société rurale traditionnelle, pesante mais vivante. »

Médiapop éditions, 2021

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la métropole ?
Consultez son catalogue.