Affamée / Raven Leilani

Eric, Alika, Rebecca et moi …

Atypique, dérangeant, sulfureux, ce premier roman est celui qu’attendaient les millenials outre Atlantique.

L’auteur, Raven Leilani, jeune Afro-Américaine de 30 ans dresse un portrait sans concession des liens sociaux et raciaux dans l’Amérique contemporaine.

Edie est une jeune afro-américaine travaillant dans le milieu de l’édition. Elle est sexuellement désinhibée, mais peine à rencontrer un homme prêt à vivre une authentique et substantielle histoire d’amour.

Un jour via une appli de rencontre elle matche sur Éric, homme blanc, plus âgé qu’elle et accessoirement marié et père ! Edie va étrangement finir par cohabiter avec toute cette petite famille ; Ses relations torrides avec Eric ne seront finalement pas un frein pour apprivoiser la jeune Akila, enfant noire adoptée par le couple, et se confronter à Rebecca l’épouse, sa rivale, quoique…

 Edie incarne à elle seule toute une jeune génération qui a les crocs, en proie à des injonctions contradictoires mais qui ne profite pas de l’ascenseur social. Atteinte d’une inextinguible rage de vivre et de réussir elle devra, elle le sait exceller pour d’intégrer dans cette société américaine à deux vitesses.

Un roman audacieux et décomplexé qui dénote d’une certaine impertinence et d’une liberté de ton propre à une génération.

Le Cherche Midi, 2021

“Je poste une blague à propos de la ligne B sur Twitter puis l’efface faute de likes. J’écoute vomir (entre 9h03 et 9h15 ces derniers jours) une assistante des RP enceinte depuis peu et rajuste ma queue-de-cheval. Je tue un cafard dans la cuisine, me sers une tasse de jus de chaussette et vais m’asseoir à mon bureau où, avant de me mettre à bosser, je fais défiler des photos de mes amis qui s’en sortent mieux que moi, parcours un article sur un ado noir tué sur la 115e Rue parce qu’il portait une arme, plus tard identifiée comme étant un pommeau de douche, puis un autre sur une femme noire tuée sur Grand Concourse parce qu’elle tenait une arme plus tard identifiée comme étant son téléphone portable, avant de me noyer dans les commentaires et de faire un peu de shopping– un exercice strictement théorique au cours duquel je sélectionne quatre robes dans un panier que je laisse ensuite expirer.” 

À retrouver (entre autres) dans les biblis de Rennes


Vous êtes abonné-e dans une autre bibliothèque de la métropole ?
Consultez son catalogue