La dernière flamme (Lightfall, tome 1) / Tim Probert

Ados, adultes, ou plus jeunes, laissez-vous tenter par le premier tome de cette aventure, aussi belle que trépidante, aussi effrayante qu’émouvante…

Les premières pages plantent déjà un univers riche et très immersif. Nous voici dans une petite cabane au fond des bois, en compagnie de Béa et son grand-père-sorcier-cochon qui a quelques soucis de mémoire. Partie en mission en forêt pour chercher des ingrédients pour une potion (arrêtez-vous quelques minutes dans votre lecture pour apprécier la beauté de ces pages !), Béa fait la rencontre d’un étrange personnage, Cad. Lui aussi en quête de quelque chose, il décide de faire un bout de chemin avec elle.
Mais de retour à la maison, Béa ne trouve qu’un mot étrange, laissé par son grand-père, parti à l’aventure…. une entreprise plus que risquée, lui qui se souvient à peine de son prénom.

Je n’en dis pas plus, la suite se dévore d’une traite (entre quelques pauses pour savourer la beauté de certaines pages, j’insiste !) ; j’ai adoré le lien qui se créé entre nous deux aventuriers, j’ai adoré les décors, les ambiances, dignes de Miyazaki, et plus que tout j’ai adoré le personnage de Cad, tellement attachant et d’un optimisme à toute épreuve… j’espère en apprendre davantage sur lui dans le prochain tome.

Une formidable aventure à retrouver aux Champs Libres, et bientôt dans les bibliothèques du réseau.

Gallimard BD / 2021