Elles font l’abstraction / Christine Macel – Karolina Ziebinska

« Elles font l’abstraction corrige l’histoire canonique de l’art en faisant la démonstration que les femmes ont créé l’art abstrait au cours de la période moderne, marquée aux quatre coins du monde par les luttes contre les hiérarchies sociales, ethniques et de genre. » Griselda Pollock (professeure d’Histoire de l’Art)

Comme « Une histoire mondiale des femmes photographes », « Elles font l’abstraction » démontre combien l’art au féminin reste à découvrir. Que les femmes peignent de petites aquarelles de bouquets ou des portraits passe encore, mais qu’elles soient à l’initiative d’un mouvement avant-gardiste… !

Le catalogue de l’exposition édité par le Centre Pompidou redessine l’histoire de l’abstraction et des tournants décisifs qui l’ont marquée. De courts essais et des portraits d’artistes du monde entier, peu connues ou injustement éclipsées, mettent en évidence les contextes spécifiques qui ont entouré, favorisé ou limité leur reconnaissance (que certaines ne recherchaient pas forcément d’ailleurs…).

L’ouvrage s’ouvre aussi aux autres disciplines : photographie, danse, arts décoratifs, cinéma ou performances, et rend ainsi compte de l’effervescence des pratiques artistiques au début du 20ème siècle.

Centre Pompidou, 2021

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres

Vous êtes abonné-e dans une autre bibliothèque de la Métropole ?
Consultez son catalogue

Exposition au Centre Pompidou jusqu’au 23 août 2021