Southern wave / Mick Strauss

Le dernier projet du cofondateur, avec Rosemary Standley, du groupe Moriarty, Arthur B. Gillette, s’apparente à une échappée post punk aux confins de l’étrange sur des contrées folk et blues familières.

Mick Strauss est avant tout un collectif (violon, clavier, basse, guitare, batterie) mais également un personnage fictif sorti de l’imagination fertile du chanteur, musicien et compositeur. Une sorte de vagabond, laudateur de la culture musicale et littéraire anglo-saxonne, qui raconte ses errances, ses rencontres spirituelles et artistiques à travers des paysages fantomatiques. Cela convoque ainsi entre autres Lou Reed, Bowie, K. Dick ou Kerouac.

La pochette rappelle la main de Janet Leigh / Marion Crane dans Psychose. Serait-ce le disque que l’héroïne écoute dans une faille temporelle avant que sa vie ne bascule ?

Air Rytmo, 2021.

À retrouver (entre autre) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné à une autre bibliothèque de la métropole ?
Consultez son catalogue