Les Chiens / Allan Stratton

Je vais commencer par dire que j’ai adoré la fin. Ça fait toujours son petit effet.

Pour échapper à un père et mari violent, Cameron et sa mère emménagent dans un corps de ferme paumé au milieu d’une petite ville américaine.

Cette maison, Cameron en est certain, cache une histoire sinistre comme la sienne. Des dessins retrouvés dans la cave à charbon, la mort étrange de l’ancien propriétaire dévoré par ses propres chiens de garde 50 ans auparavant. Et surtout la présence que lui seul ressent une fois ses yeux fermés. Celle d’un enfant aux vêtements démodés.

L’adolescent solitaire et perturbé va mener son enquête sur le drame qui semble s’être produit bien avant son arrivée et qui se mêle pourtant étroitement avec sa propre histoire familiale.

Alors, imagination fertile ou vraie maison hantée ? Folie paranoïaque ou danger imminent ?

S’il peut passer au départ pour un banal thriller horrifique, ce roman se révèle, à mesure des pages qui se tournent, d’une incroyable efficacité. On vacille en permanence entre angoisse ancrée dans le réel et surnaturel finement écrit. Jusqu’à la dernière page.

Un vrai bon roman fantastique.

Milan, 2015

À retrouver (entre autres) à la Médiathèque d’Acigné.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue