Apaiser nos tempêtes / Jean Hegland

« Si la fiction s’est largement penchée sur ce qu’avoir une mère ou un père représente, elle a très peu exploré ce qu’être cette mère ou ce père représente – et peut signifier. » Jean Hegland (préface)

Pour tout vous dire j’ai lu à suivre Dans la forêt et Apaiser nos tempêtes, et les deux m’ont captivée. Katell vous ayant présenté « Dans la forêt » à sa sortie en France, je n’y reviendrai pas tout en le recommandant fortement à ceux/celles qui ne l’auraient pas encore lu.

Le second roman de Jean Hegland (publié aux Etats Unis en 2004) s’ouvre sur une préface inédite de l’auteur pour la version française. Il aborde le thème de la maternité en suivant le parcours de deux femmes. Par l’alternance de courts chapitres, elle explore la vie d’Anna et Cerise, nous embarque, et démontre combien chaque maternité est une aventure en soi.

« Je voulais trouver comment creuser au-delà des clichés méprisants, afin de saisir plus pleinement cette expérience, accéder à des vérités plus porteuses de sens ».

Une réussite !

Phébus, 2021 (traduit par Nathalie Bru)

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue