Esther Andersen / Timothée de Fombelle – Irène Bonacina (ill.)

Magnifique madeleine de Proust…

Un album qui sent les vacances, tout en poésie, en subtilité, que ce soit le texte de Timothée de Fombelle (célèbre pour ses romans ados) ou les aquarelles d’Irène Bonacina qui ne sont pas sans rappeler Sempé.

Les premières planches sentent les blés murs, la campagne écrasée de soleil, les journées entières passées à explorer chemins, prairies et villages :

J’aimais les jours qui font des grandes boucles pour arriver plus vite au soir.

Puis dans une seconde partie ce sont les senteurs marines et le coup de foudre immense d’un jeune garçon pour cette adorable Esther Andersen :

Pourtant je n’avais pas vu la plus grande vague. Celle qui est arrivée par la plage comme une surprise

Une merveille d’album, parfait pour garder encore un peu d’été en nous en ces temps de rentrée !

2021

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la métropole ?
Consultez son catalogue.