American vampire (tome 9 : le grand mensonge) / Scott Snyder (scén.), Rafael Albuquerque (des.)

[Série complète en 10 tomes]

Je ne me faisais plus guère d’illusion sur la parution d’un nouveau tome de la série mais le duo infernal a décidé de remettre le couvert et conclure une série captivante débutée en 2013 qui raconte l’expansion depuis le XIXème et les luttes… sanglantes de confréries vampiriques à travers les Etats-Unis d’Amérique.

La suite d’American Vampire, c’était un peu l’arlésienne du comics. Le prolifique scénariste Scott Snyder s’affairait plutôt à décliner des univers parallèles à Batman (Batman death metal, Batman eternal, la cour des hiboux…) et une série spin off (American vampire legacy) mais il ne pouvait décemment pas laisser en suspens la suite du projet attendue par des millions de fans.

Dans le neuvième tome, la mythologie vampirique s’étoffe et se distend. Nous continuons de traverser les époques pour débarquer en 1976. L’Amérique, en prise avec ses maux, ne cesse de décliner et le dénouement semble proche. Snyder convoque ainsi l’essentiel des personnages rencontrés dans les précédents tomes qui vont faire tâter du pieu et de la gousse d’ail à leurs ennemis réciproques. Nous retrouvons alors notre célèbre duo de vampires Skinner Sweet et Pearl Jones déterminés à stopper la course effrénée vers l’apocalypse du Marchand gris.

Le trait d’Albuquerque, toujours aussi nerveux, sert parfaitement les nombreuses scènes d’action et les planches colorées par Dave McCaig oscillent entre le (sang) chaud et froid.

Urban Comics, 2021

À retrouver (entre autre) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné à une autre bibliothèque de la métropole ?
Consultez son catalogue

Disponible également en intégrale en 5 tomes dans les bibliothèques de quartiers de la ville de Rennes.

americanvampireheader