Saudade / Katsuya Tomita

Saudade m’avait été conseillé par un ex-collègue cinéphile et calé dans le domaine (merci Damien pour la découverte !).

Le titre du film lui va comme un gant car il se dégage une vraie mélancolie de ce récit choral dans lequel les destins des protagonistes se croisent entre poésie et amertume.

Tomita dépeint un Japon désabusé à travers une chronique sociale de la ville de Kofu dans laquelle se confrontent différents milieux : classes aisées vs ouvriers du bâtiments, immigrés brésiliens ou thaïlandais vs autochtones japonais. Une critique du nationalisme et de la mondialisation qui se rapproche du documentaire tellement l’enchaînement des images et des dialogues sonne vrai.

C’est aussi un univers musical inconnu qui s’est ouvert à moi à travers ce film : celui du rap nippon dont les représentants les plus célèbres en France sont Krush et Nujabes (†).

Voici une playlist qui respecte la parité et un excellent blog RJHH qui parferont votre culture J-rap.

2012

À retrouver (entre autre) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné à une autre bibliothèque de la métropole ?
Consultez son catalogue