Les grands cerfs / Gaëtan Nocq

Prenez un bain de forêt en lisant cette merveilleuse adaptation en bande dessinée du roman homonyme de Claudie Hunzinger.

Ramure, Claudie Hunzinger / L’Heure bleue, le 26 août 2019 sur France Inter

Un roman graphique subtil et nuancé dans lequel les « viandards » ne sont pas toujours ceux qu’on croit même si chasseurs et photographes animaliers se retrouvent dans une grande connaissance de la Nature et du monde animal.

Pamina rejoint Nils, son compagnon, dans un havre vosgien loin de la folie des hommes croit-elle. Dès son arrivée, dans la lumière des phares, elle aperçoit une grande silhouette traverser l’obscurité : un grand cerf magnifique. A partir de là commence une quête initiatique du monde sauvage avec l’aide de Léo un photographe animalier spécialiste des cerfs.

Œuvre naturaliste et quasi mystique aux tonalités bleu pastel : voir un cerf, c’est s’approcher de l’invisible et l’auteur nous invite à pénétrer dans les arcanes sylvestres et zoologiques mystérieuses.

On oscille à la lecture entre un sentiment de détresse (disparition du monde sauvage, perte des illusions, gestion capitaliste de la forêt par l’ONF…) et d’espérance (résilience de la nature, volonté d’encadrement de la chasse et surveillance du braconnage, résistance contre l’utilisation des produits phytosanitaires…)

Daniel Maghen Editions, 2021.

À retrouver (entre autre) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné à une autre bibliothèque de la métropole ?
Consultez son catalogue

les-grands-cerfs-1