Pour plus de lumière /Charles Juliet – préface J.P. Siméon

« Non, vivre ce n’est pas se décomposer. Vivre c’est se construire, s’élever, se hisser vers la lumière. Ch. Juliet, Journal V.

Cette anthologie personnelle de Charles Juliet est l’occasion de mettre en lumière le très discret auteur et poète, plus connu peut-être pour ses Journaux. Le texte de Jean-Pierre Siméon, « La conquête de l’obscur », qui préfaçait déjà le recueil Moisson, permet de mieux percevoir la démarche de l’auteur.

Dans son oeuvre Charles Juliet cherche l’apaisement, la réconciliation par l’introspection et l’élucidation de soi.

« Si Juliet est l’homme du peu de mots, c’est qu’il sait d’expérience, …, que chaque mot engage, que la surabondance du verbe encombre, obstrue le chemin qui permet la rencontre, laisse la vie en surface, bref, perd le sens ». JP Siméon

« Si on lit mes poèmes sans avoir l’intuition, la connaissance de l’expérience intérieure dont ils sont nés, leur simplicité et leur dépouillement perdent toute signification ». Ch. Juliet

Gallimard/Poésie, 2020

À retrouver (entre autre) à la bibliothèque des Champs libres.

Vous êtes abonné à une autre bibliothèque de la métropole ?
Consultez son catalogue