La diagonale Alekhine / Arthur Larrue

« Le monde se reflète dans les échecs mieux que dans un miroir ! Ce que je continue de trouver fascinant, c’est la capacité du jeu à incarner l’esprit de son époque… » A. Larrue

Arthur Larrue enseigne la littérature française à l’université Herzen de St Petersbourg pendant 4 ans. En 2013, il est contraint de quitter son poste après la parution de son premier roman « Partir en guerre » qui témoigne de sa vie clandestine avec un groupe d’artistes dissidents.

Dans ce troisième roman, il choisit d’évoquer les dernières années de vie du grand joueur d’échecs Alekhine (entre 1940 et 1946), et toute l’ambiguïté de ce personnage. Joueur de génie et libre de tout principe, mais antisémite et raciste il rédigea plusieurs articles à la demande des troupes allemandes d’occupation.

Plus que le portrait de ce champion du monde d’échecs de 1927 à 1935 puis de 1937 à 1946, il s’agit aussi de la chronique d’un monde à la dérive où les tous les personnages cherchent des repères.

Un roman fascinant, fait de ruptures de style et de rythme qui passionnera autant les connaisseurs que les non-initiés.

Gallimard, 2021

À retrouver (entre autre) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné.e dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue