Vanity, vanity, all is vanity / Schvédranne meets Jack Hirschman

Le producteur lyonnais Schvédranne sort un recueil sonore posthume qui illustrent les textes contestataires du poète visionnaire de la Beat generation, mort l’été dernier.

Les productions de Schvédranne flirtent avec l’electronica, le trip-hop et un soupçon de blues. Associées à une discrète instrumentation (percussions, guitare, claviers), elles habillent parfaitement les treize textes incendiaires du chantre de la street poetry lus avec sa voix, rauque et fatiguée, enregistrée avant son décès. D’autres timbres plus jeunes totalement habités, ceux de Céline Frezza (Erzatz), Marion Piqué, Robert Spline, donnent à ses mots une puissante résonance.

Ce projet ambitieux est chapeauté par Gilles Bernard Vachon, traducteur de Hirschman.

Jarring Effects, 2021.

Disponible à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné.e dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue