La fileuse d’argent / Naomi Novik

Une très belle histoire, palpitante, sentimentale et qui attise le rêve. 

Résumé de l’éditeur : Petite-fille et fille de prêteur, Miryem ne peut que constater l’échec de son père. Généreux avec ses clients mais réticent à leur réclamer son dû, il a dilapidé la dot de sa femme et mis la famille au bord de la faillite… jusqu’à ce que Miryem reprenne les choses en main. Endurcissant son coeur, elle parvient à récupérer leur capital et acquiert rapidement la réputation de pouvoir transformer l’argent en or. Mais, lorsque son talent attire l’attention du roi des Staryk – un peuple redoutable voisin de leur village -, le destin de la jeune femme bascule. Obligée de relever les défis du roi, elle découvre bientôt un secret qui pourrait tous les mettre en péril… 

Un roman de fantasy, avec des personnages évoluant entre monde réel, royauté et peuple magique. Les personnages de l’histoire sont bien sûrs attachants, il est difficile de les quitter après avoir fini la lecture. Le monde de Naomi Novik et la plume de Thibaud Eliroff, traducteur de l’ouvrage, sont superbes. Pour moi, l’écriture est empreinte de sentiments profonds et d’un grand questionnement sur la nature humaine.

À jamais un de mes plus gros coups de cœur en littérature fantastique et fantasy.

2020 – Pygmalion

Garance


À retrouver (entre autre) dans les Bibliothèques de Rennes et des Champs Libres.

Vous êtes abonné à une autre bibliothèque de la métropole ?
Consultez son catalogue