Connemara / Nicolas Mathieu

Epopée des classes pavillonnaires, fresque lorraine politique et générationnelle, décrite à l’encre noire de la violence sociale des humiliations, avec autant de justesse que de générosité qui dit, à la manière d’un Sautet, nos vies fragiles, nos parenthèses enchantées perdues et nos espérances.

Qu’est-ce que c’est qu’une vie qui vaut le coup, et comment s’y prépare-t-on : par le parcours scolaire, la formation, le travail ? Peut-on s’aimer quand on s’est raté une première fois, s’interroge l’auteur qui en profite pour évoquer le monde du travail avec sa néo-langue managériale. Le roman – au titre inspiré des « Lacs de Connemara » de Michel Sardou – traite aussi des effets de la réforme territoriale : la fusion des régions Alsace Champagne-Ardenne, Lorraine pour créer le Grand-Est, en 2016, et de l’influence croissante des cabinets de conseil sur les politiques publiques sur fond de la campagne présidentielle de 2017.

Actes Sud, 2022

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque Champs libres

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue