De son vivant / réal. Emmanuelle Bercot

« Il faut lui donner la permission de partir… »

Le médecin spécialiste, assistant notre héros dans les derniers mois qui lui restent à vivre, suggère cette position à sa mère omniprésente. Effectivement, le patient, campé par un Benoît Magimel magistral, souffre d’un cancer du pancréas irrémédiable.

Une profusion d’émotions nous envahit et l’envahit lui aussi quand il s’interroge sur ce qu’il a accompli au cours de son existence. Sa paternité refoulée alors qu’il était très jeune va rejaillir et va lui permettre de finir sa vie de la façon la plus apaisée possible. C’est là un vrai réconfort pour le spectateur.

Le monde hospitalier, où l’humanité prédomine, est mis à l’honneur dans cette émouvante et remarquable histoire. La réalisatrice Emmanuelle Bercot a une fois de plus frapper très fort grâce à ce long-métrage.

Les Films du kiosque, 2021

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque de Lucien Rose.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue