Skyward / Joe Henderson (Scénario) – Lee Garbett (Dessin)

 

Et si soudain la gravité disparaissait ?

Tel est le « pitch » de départ de cette série de comics indépendants.

Un beau jour, ce que l’on prenait comme la chose la plus acquise (la gravité) disparait sans crier gare : objets, véhicules, animaux et humains décollent alors du « plancher des vaches ». Pour les plus malheureux, c’est la propulsions dans l’espace, pour les autres, il faut alors repenser le monde (la vie, les déplacements, la nourriture, etc). Willa, jeune coursière, ne se rappelle que peu la vie avant le « G-DAY », mais deviendra bientôt la nouvelle clé-de-voute d’un conflit global sur la question.

Skyward cumule deux grandes qualités : un scénario efficace, et un superbe dessin. Le scénario SF est bien ficelé, il apporte les poncifs du genre bien évidemment (les complots, combats et la survie, propres au genre S.F.) mais également de très bonnes idées (le reste de la vie animale par exemple en tome 2), qui donnent envie de continuer à suivre les aventures des héros.

Autre avantage : c’est un comics indépendant. Bien plus simple donc de se plonger dans ce monde, en comparaisons avec les univers D.C. ou Marvel, pour lesquels la sacro-sainte continuité rend difficile la découverte pour les nouveaux venus.

Côté graphique, le dessin est de très bonne facture, on oscille entre un style assez classique « super-héros » et un dessin s’approchant de celui (excellent) de la série Saga.

Si vous aimez la S.F., un peu de Fantasy et des aventures quasi-héroïques, lancez-vous !

2019 – Série en cours (3 tomes parus).

À retrouver (entre autre) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue