Ma délire – Songs of Love, Lost & Found / Myriam Gendron

Son nom ne vous dit sans doute rien car la compositrice-interprète folk Myriam Gendron est un secret québécois bien gardé.

Après un premier album en 2014 où elle mettait en musique des textes de Dorothy Parker, une écrivaine et activiste américaine, Myriam Gendron livre un deuxième album où elle a puisé dans le folk américain, canadien et québécois.

Aux sources de cet album, il y a mon intérêt pour la reprise de la chanson traditionnelle Un canadien errant par Leonard Cohen dans les années 1970. Il a fait se rencontrer l’errance canadienne française, l’errance archétypale juive et la légende du juif errant. Quand j’ai décidé de faire un album sur la musique traditionnelle, je savais que je voulais travailler, d’une manière ou d’une autre, cette chanson. J’ai eu l’idée de la faire rencontrer Poor Boy Blues, une autre chanson construite autour du motif de l’errance, l’une des plus anciennes du répertoire blues. Ça a été assez thérapeutique !

(Extrait du podcast de France Culture du 24 janvier 2022)

D’une grande sobriété, l’album nous fait voyager dans le répertoire traditionnel folklorique de Shenandoah à I wander as I wander en passant par des compositions de Myriam Gendron et des chansons traditionnelles québécoises moins connues en France (notamment le très beau Par un dimanche au soir).

Ma délire – Songs of Love, Lost & Found est un disque authentique et émouvant, à écouter de toute urgence pour les amateurs de folk.

Feeding Tube, 2021.

À retrouver (entre autre) à la Bibliothèque des Champs Libres.

Vous êtes abonné à une autre bibliothèque de la métropole ?
Consultez son catalogue