Souvenirs des montagnes au loin / Orhan Pamuk

« Quand je dessine, je suis dans un pur présent, joyeux comme quelqu’un qui chante sous la douche ! L’écriture qui mobilise l’intellect, est pour moi douloureuse. Le dessin, au contraire, est un art du corps. Quand je peins, je ne compose pas avec ma tête, je regarde ma main peindre. » O. P.

Dans ses cahiers dessinés, le prix Nobel de littérature turc associe ses deux passions : la peinture et la littérature. L’ouvrage propose une sélection, en fac-similé, de 200 pages (sur les 4000 produites en une dizaine d’années) où les mots sont déposés sur des dessins inspirés des impressionnistes et des pointillistes représentant les plus souvent des paysages. « J’aime les paysages, car d’eux se dégagent l’émotion pure » précise l’auteur.

Ces carnets sont aussi l’occasion d’entrer dans l’intimité d’Orhan Pamuk, dans son quotidien, ses lectures, ses réflexions et de découvrir son processus créatif d’écriture (son roman La femme aux cheveux roux, notamment). Une immersion dans l’imaginaire d’un des auteurs contemporains les plus brillants.

Gallimard, 2022

À retrouver (entre autre) à la bibliothèque des Champs libres

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue