Murina / réal. Antoneta Alamat kusijanovic

La murène ou la faculté d’apparaître ou de disparaître…

Dans un coin reculé de Croatie, en bord de mer, Julija vit dans le giron de son père. Tous deux s’adonnent à la plongée. Un ami très proche de son père rejoint leur petite famille. Son attirance pour sa mère distille une sensation voluptueuse qui se ressent dans l’intrigue.

L’influence de ce bellâtre n’est pas sans conséquence. Il incite effectivement Julija à entreprendre des études loin de ses parents, ce qui n’est pas du goût de son père…

L’indolence ressentie en visionnant ce film coïncide avec le mode de vie des protagonistes de cette histoire. Le paysage somptueux est mis en valeur par la caméra du réalisateur. On se sent presque poisson tellement Julija se confond avec les espèces sous-marines.

KMBO Films, 2022

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque de l’Antipode.

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la Métropole?
Consultez son catalogue