La mémoire délavée / Nathacha Appanah

J’écris mes grands-parents, mes parents et mon enfance

Une histoire bouleversante, aussi politique et sociale que familiale des « engagés », ces gens partis travailler, sur contrat, dans les champs de cannes des colonies, pour remplacer la main-d’œuvre noire libérée par l’abolition de l’esclavage. Un hommage aux migrants et aux migrations, façonné dans une langue délicate, pudique, tendre. Une histoire de l’immigration racontée à hauteur d’homme et une histoire de transmission.

L’auteure déroule l’histoire de ses racines à l’île Maurice, de ses grands-parents et par eux, grâce à eux, elle retisse patiemment une histoire de famille embrouillée d’ancêtres égarés. Elle se sert de ses souvenirs de petite fille dans la maison de Piton, de ses sensations d’alors pour approcher au plus près la mémoire des siens, saisir au vol, à travers le temps, leurs émotions, leurs peurs, leurs timidités, leurs joies, leurs blessures comme le déracinement ou le sentiment d’injustice.

Les quelques photos et gravures personnelles qui parsèment ce récit ajoutent à l’émotion.

Mercure de France, 2023

À retrouver (entre autres) à la Bibliothèque les Champs libres

Vous êtes abonné dans une autre bibliothèque de la métropole ?
Consultez son catalogue.